Voir&Agir

L'association

Le cinéma documentaire est une fenêtre ouverte sur le monde. Il est un instrument indispensable pour appréhender le réel, trop souvent réduit à sa représentation médiatique ou à une forme journalistique.

Pourtant, le cinéma documentaire peine à atteindre le public.

C’est pour faciliter la rencontre entre un film et son public que VOIR&AGIR a choisi de se constituer en réseau alternatif de diffusion, avec :

UNE SÉLECTION DE FILMS DOCUMENTAIRES
ET DES RENDEZ-VOUS RÉGULIERS

Rendez-vous

Pas d'évènements prévus pour les jours à venir.

Les films

  • DIGUE (LA)

    La digue du Braek, près de Dunkerque, borde une très belle plage qui, malgré la dangerosité du lieu (13 usines SEVESO la jouxtent) est très fréquentée par la population environnante. Faut-il interdire la digue du Braek, pour des raisons de sécurité et de sûreté, ou doit-elle rester ouverte au public, puisque tel est l'usage ? Depuis la digue, et autour, le monde tel qu'il (...) Voir les détails
    ?
  • CHATILA, les femmes et les enfants

    Plus de 5 millions de Palestiniens vivent en exil, hors de la Palestine, dont 10 % au Liban. Dans le camp de Chatila, près de Beyrouth, longtemps après le massacre [1] perpétré en septembre 1982 par les phalangistes libanais sous l'œil bienveillant de l'armée israélienne et d'Ariel Sharon, alors ministre de la Défense, les réfugiés continuent de rêver de justice, de (...) Voir les détails
    ?
  • FEMMES PRÉCAIRES

    En France, plus de trois millions de salariés travaillent à temps partiel et gagnent moins que le Smic. Et les trois quarts d’entre eux sont des femmes, élevant seules leurs enfants pour la plupart. Marcel Trillat propose cinq portraits croisés de femmes vivant et travaillant dans des conditions précaires. Elles sont : agent d’entretien, comme Jo ouvrière (...) Voir les détails
    ?
DVD disponibles à l’achat
pour deux types de public et d’usage :

Soit pour un usage strictement privé
dans le cadre restreint du "cercle de famille"

Soit pour une "diffusion publique"
réservée aux associations et institutions.

L’association VOIR&AGIR encourage la pratique citoyenne des projections- débats, mais elle appelle également au respect des auteurs-réalisateurs et producteurs indépendants de documentaires sans lesquels il n’y aurait pas de pluralité d’expression. FERMER