Voir&Agir

L'association

Le cinéma documentaire est une fenêtre ouverte sur le monde. Il est un instrument indispensable pour appréhender le réel, trop souvent réduit à sa représentation médiatique ou à une forme journalistique.

Pourtant, le cinéma documentaire peine à atteindre le public.

C’est pour faciliter la rencontre entre un film et son public que VOIR&AGIR a choisi de se constituer en réseau alternatif de diffusion, avec :

UNE SÉLECTION DE FILMS DOCUMENTAIRES
ET DES RENDEZ-VOUS RÉGULIERS

Rendez-vous

Pas d'évènements prévus pour les jours à venir.

Les films

  • LES 88, L’ART DE LA GRÈVE

    Le sous-titre du film est explicite : "Retour sur le conflit des travailleurs intérimaires sans-papiers de l'Agence Man BTP". Ils sont donc 88, ces travailleurs sans papiers, âgés de 22 à 35 ans, d'origine malienne, sénégalaise, mauritanienne et ivoirienne, travaillant en France, parfois depuis de nombreuses années. Le 3 juillet 2008, ils décident d’occuper les locaux (...) Voir les détails
    ?
  • ECOLE EN CAMPAGNE (L’)

    Année scolaire 2001-2002. Sur le haut plateau ardéchois où les écoles catholiques sont traditionnellement bien implantées, la dernière école publique, à Sainte-Eulalie, ne compte plus que 5 élèves et finit par fermer. Face à cette fermeture, des parents se mobilisent pour conserver la liberté de choix de scolarisation de leurs enfants. Par leur détermination, ils (...) Voir les détails
    ?
  • PAYSAN ET REBELLE, UN PORTRAIT DE BERNARD LAMBERT

    En retraçant la vie de Bernard Lambert, paysan de Loire Atlantique, député à 27 ans puis figure mythique des luttes paysannes dans l'Ouest au cours des années 1970, fondateur du mouvement des « Paysans travailleurs » et père spirituel de José Bové, Paysan et rebelle remonte aux sources de la contestation paysanne d'aujourd'hui et parcourt un demi-siècle d'évolution de (...) Voir les détails
    ?
DVD disponibles à l’achat
pour deux types de public et d’usage :

Soit pour un usage strictement privé
dans le cadre restreint du "cercle de famille"

Soit pour une "diffusion publique"
réservée aux associations et institutions.

L’association VOIR&AGIR encourage la pratique citoyenne des projections- débats, mais elle appelle également au respect des auteurs-réalisateurs et producteurs indépendants de documentaires sans lesquels il n’y aurait pas de pluralité d’expression. FERMER