Voir&Agir

L'association

Le cinéma documentaire est une fenêtre ouverte sur le monde. Il est un instrument indispensable pour appréhender le réel, trop souvent réduit à sa représentation médiatique ou à une forme journalistique.

Pourtant, le cinéma documentaire peine à atteindre le public.

C’est pour faciliter la rencontre entre un film et son public que VOIR&AGIR a choisi de se constituer en réseau alternatif de diffusion, avec :

UNE SÉLECTION DE FILMS DOCUMENTAIRES
ET DES RENDEZ-VOUS RÉGULIERS

Rendez-vous

Pas d'évènements prévus pour les jours à venir.

Les films

  • UNEF ET LES FRONDES ÉTUDIANTES (L’)

    Ils sont descendus les premiers dans la rue contre l’Occupant Nazi. Ils se sont opposés à la guerre d’Algérie. Ils ont battu le pavé pour mille et une justes causes. « Ils », ce sont les étudiants... 100 000 en 1945. 2 millions et demi aujourd’hui. Au cœur de la contestation, l’UNEF, le syndicat centenaire, divisé en 1971 et qui parle à nouveau d’une seule voix depuis 2001. (...) Voir les détails
    ?
  • ASSIETTE SALE (L’)

    L’Assiette sale montre les conditions d'existence de quelques-uns des 5000 ouvriers agricoles saisonniers étrangers qui font vivre l’agriculture du département des Bouches-du-Rhône. C'est l'occasion de réfléchir sur l’esclavage moderne, sur les excès de l’agriculture intensive et le rôle de la grande distribution. Mais une autre question est soulevée : n'existe-t-il pas des (...) Voir les détails
    ?
  • HÔPITAL AU BORD DE LA CRISE DE NERFS

    Depuis 30 ans, pour réduire les coûts de la santé, les pouvoirs publics ont limité le nombre de médecins, d’infirmières ainsi que les moyens financiers. À l’hôpital de Gonesse dans le Val d’Oise, une cinquantaine de lits sont fermés faute de personnel. Ces fermetures de lits, récurrentes depuis des mois, désorganisent tout l’hôpital. De scènes en scènes, le film nous plonge (...) Voir les détails
    ?
DVD disponibles à l’achat
pour deux types de public et d’usage :

Soit pour un usage strictement privé
dans le cadre restreint du "cercle de famille"

Soit pour une "diffusion publique"
réservée aux associations et institutions.

L’association VOIR&AGIR encourage la pratique citoyenne des projections- débats, mais elle appelle également au respect des auteurs-réalisateurs et producteurs indépendants de documentaires sans lesquels il n’y aurait pas de pluralité d’expression. FERMER